49e Congrès CGT - Nantes 7-11 décembre 2009

Tribune de discussionPublié le 1er décembre 2009

Alexis BERTUSSI - AP Hôpitaux de Marseille

Quelle structures de proximité ?

"Depuis quelques années, nous assistons au démantèlement du secteur public et aux privatisations des « bastions » : la poste, France Télécom Thomson, les banques, EDF…"

La privatisation fait partie de la démarche générale du Patronat avec le gouvernement. Cela va dans le sens des recommandations Européennes, qui veulent supprimer tout ce qui est « secteur public » pour le remplacer par un pseudo « service d’intérêt général ». Dans la SANTE, l’attaque se renforce avec la remise en cause de tout ce qui coûte et ne rapporte pas assez (la sécurité sociale). Medef et gouvernement sont d’accords pour que l’Etat soit au service des stratégies du privé. La remise en cause des 35 heures, la réduction des budgets de la Recherche et de l’Education en sont les meilleurs exemples. L’objectif est partout le même : réduire le nombre de fonctionnaires par le biais des départs à la retraite non remplacés. Comme le dit si bien JM PERNOT (invité de la VO) : Dans l’ambiance actuelle les salariés (mais aussi le reste de la population) ont l’impression d’un « ROULEAU COMPRESSEUR » et face à ça, les syndicats ne paraissent pas offrir d’autres perspectives que des actions de « dernière chance » boite par boite, dans lesquelles les salariés essaient de vendre le plus cher possible leur licenciement.

Partant de là se posent les questions sur le devenir du syndicalisme CGT :

-  quelle structure de proximité pour qu’elle soit un lieu de vie syndicale collective ?

-  y a-t-il une structure possible pour mieux impulser et coordonner une activité revendicative CGT au niveau local ?

-  une structure de proximité CGT interpro peut-elle rester en dehors de la vie locale ou doit-elle profiter des nouveaux outils informatiques pour non seulement aider à la vie syndicale CGT de la localité mais aussi informer et s’ouvrir pleinement à la population environnante en l’informant (site, journal local) et en tenant des permanences (INDECOSA par exemple) des rencontres/débats ?

-  L’UL doit-elle redevenir l’union des syndicats CGT de la localité ou être autre chose ? Par exemple un lieu de rencontre dans les quartiers entre la CGT, les salariés et la population (chômeurs, retraités, non salariés, jeunes) un lieu de rencontre et d’échange dans lequel ces derniers savent pouvoir y trouver la bonne information dans tous les domaines y compris le culturel et pas que juridique ?

Bref, quelle structure de proximité, pour qui, pour quoi faire et avec qui ?

Alexis BERTUSSI Secrétaire Général US CGT AP Hôpitaux de Marseille

Flux RSS Suivre la vie du site
Imprimer cette page - Envoyer cette page par courriel

Photothèque

Affiche du 26è congrès de la CGT (Paris, porte de Versailles) 8-12 avril (...) - Affiche du 28è congrès de la CGT (Paris, porte de Versailles)27 mai-1er juin (...) - Affiche du 30è congrès de la CGT (Paris, porte de Versailles)12-17 juin (...) - Affiche du 31è congrès de la CGT (Ivry-sur-Seine) 16-21 juin 1957 - Affiche du 34è congrès de la CGT (Saint-Denis) 12-17 mai 1963 - Affiche du 35è congrès de la CGT (Ivry-sur-Seine) 16-21 mai 1965 - Affiche du 36è congrès de la CGT (Nanterre) 11-16 juin 1967